Home Comunicati stampa Cinéma : “Cannibal Club” de Guto Parente gagne le Lucca Film Festival...

Cinéma : “Cannibal Club” de Guto Parente gagne le Lucca Film Festival et Europa Cinema 2018

558
0
SHARE

Le film représente avec un humour macabre la classe dirigeante d’un Brésil au bord du gouffre

C’est le brésilien Cannibal Club de Guto Parente le film gagnant le Concours International de longs métrages du Lucca Film Festival et Europa Cinema qui arrête aujourd’hui le programme de l’édition 2018.

Le prix (3.000 euros) pour le Meilleur Long Métrage a été conféré par le jury, composé des réalisateurs Daniele GaglianoneIrene Dioniso et Paola Randi. « Pour l’ironie cinglante – on lit dans les motifs du jury – avec laquelle il raconte la violence du pouvoir, l’horreur servant de grille de lecture de la réalité”. Les protagonistes du film sont une très riche couple qui organise des fastueux dîners sur son yacht et qui offre à ses hôtes de la chair humaine : une métaphore glauque qui aborde d’un point de vue inédite la situation politique du Brésil.

 


Au film “Gutland” de Govinda Van Maele le prix du jury étudiant.

Gutland (Allemagne, 2017) de Govinda Van Maele gagne le prix Meilleur Long Métrage conféré par le jury étudiant, composé d’étudiants venants des universités de l’Italie entière. Le film est un noir rural, se déroulant dans un petit village de la campagne allemande, qui est bouleversé par l’arrivé d’un inconnu qui fera ressortir des secrets cachés dans le passé.

Verdict unanime du jury étudiant et de celui de qualité, composé du réalisateur Luca Ferri, de l’artiste visuelle et dessinatrice Laurina Paperina et d’Astra Zoldnere, réalisatrice et commissaire du 2Annas Riga International Film Festival.


“Hoissuru” d’Armand Rovira a remporté le premier prix du Concours International des Courts Métrages.

Le vainqueur du prix pour le Meilleur Court Métrage (500 euros),
et pour le Meilleur Court Métrage – jury étudiant, est l’espagnol Hoissuru (Espagne, 2017) de Armand Rovira. “Un film en noir et blanc réalisé admirablement, et qui conjugue musique, poésie, drame et mysticisme” – on lit dans les motifs – “Un film qui joint parfaitement d’un côté la narration du monde de l’art contemporaine, et de l’autre le souvenir des grands maîtres du cinéma tels que Bergman et Chris Marker. En nous montrant une vision personnelle et décidément indépendante Arman Rovira mène le spectateur dans une autre dimension”.

segreteria@luccafilmfestival.it
Pour info: 331 847 9463 (Lucia Pieroni)

Cinema Astra: via della Dogana, 7; 0583 496480
Cinema Centrale: via di Poggio, 36; 0583 55405
Teatro del Giglio: piazza del Giglio, 13, 15; 0583.46531
Auditorium “Vincenzo da Massa Carrara” via San Micheletto, 2